28/04/2022

Aujourd’hui, nous mettons le cap sur une cité-jardin à Forest afin de faire un état des lieux intermédiaire du projet Kersbeek, lauréat be.exemplary 2017.

Le projet consiste à effectuer une rénovation complète et durable de 11 logements unifamiliaux. Le réaménagement du rez-de-chaussée avec son ouverture sur le jardin crée des espaces de vie flexibles, éclairés naturellement, évolutifs et bien intégrés dans l'environnement.

La première phase du projet (travaux de stabilité, gros œuvre et équipements spéciaux) sera achevée dans les prochains mois.  Après un certain retard dû à des problèmes d'approvisionnement en matériaux et à la crise sanitaire, les façades rideaux (parois extérieures non porteuses de compositions diverses ( pour les « non-initiés » )) ont pu être installées.

Entre-temps, les travaux de rénovation des façades classées qui font partie du patrimoine architectural de la cité-jardin Kersbeek ont également commencés, ainsi que l'isolation des parties de façades arrière (porteuses).

Tous les murs en blocs de chanvre  ont été plâtrés et toutes les menuiseries extérieures existantes ont été traitées et replacées. Les portes intérieures récupérées sont quant à elle actuellement traitées à l’atelier (décapage, remplacement des vitrages défectueux, pose de nouveaux joints, finition à l'huile naturelle, etc.) et seront replacées dès que le revêtement du sol sera posé.

Les briques provenant du démantèlement des dépendances ont été réutilisées pour construire des murs de séparation entre les jardins arrière.

Par ailleurs, des panneaux photovoltaïques ont été installés.  Les différents tests de mise en service seront effectués dès que les raccordements aux équipements publics seront terminés.

La deuxième phase consiste en tous les travaux environnants tels que les plantations, les toits verts, les portes de jardin et les terrasses.  Par le biais d'un appel d'offres, celle-ci sera bientôt attribuée à une entreprise spécialisée dans l'intégration sociale et professionnelle des personnes handicapées et défavorisées.

Kersbeek est un projet sociétal exemplaire, évolutif et susceptible d’être reproduit.

 

 

24/08/2021

Aujourd’hui nous nous rendons dans une cité-jardin classée située à Forest pour voir l’avancement du projet Kersbeek, lauréat be.exemplary 2017

En résumé, l’objectif de ce projet est de rénover, de manière durable, 11 maisons unifamiliales à destination  sociale. La flexibilité des volumes de construction  rendra ces habitations adaptables à différentes situations familiales.

Le projet se compose de deux phases :

Durant la première phase, les travaux sont principalement axés sur la stabilité, le gros œuvre, les «techniques spéciales intégrées» ( chauffage, électricité, sanitaire, ventilation...) ainsi que sur certains parachèvements.

La deuxième phase comprend tous les travaux liés aux abords (plantations, toiture verte, portillons de jardin, profilage, aménagement des terrasses...).

Le gros œuvre est quasiment achevé et les travaux intérieurs ont commencé. Plus de la moitié de la maçonnerie existante a été replafonnée et différents types de revêtement intérieur ont été commandés. Dans les huit premières maisons, les travaux liés aux «techniques spéciales» sont achevés. Dans les mois qui arrivent, les premiers tests de mise en service peuvent être entrepris. Pendant ce temps, les menuiseries intérieures récupérées (portes et fenêtres) sont traitées en atelier (décapage, remplacement des vitrages défectueux, pose de nouveaux joints, finition à l'huile naturelle....). Dès que le plafonnage sera sec, ces menuiseries pourront être replacées.

La fin de la première phase était initialement prévue pour juin 2021 mais le covid a retardé celle-ci .

Le second marché lié aux travaux des abords sera lancé prochainement.  Cela devrait permettre aux ateliers protégés ou à d'autres opérateurs économiques (qui visent l'intégration sociale et professionnelle des personnes handicapées ou défavorisées) de finaliser le projet.

En conclusion, le projet Kersbeek est une belle initiative reproductible qui améliore considérablement l'habitabilité des logements sociaux et leur lien avec l'environnement immédiat tout favorisant également à son échelle, la main d’œuvre sociale et locale.

HAUT