20/12/2022

A Schaerbeek, le projet d’habitat groupé Ambassade, lauréat be.exemplary 2018, touche à sa fin.  Après dédensification du site, trois bâtiments, dont l’ancienne ambassade d’Espagne, sont transformés en un complexe d'habitat groupé comprenant des logements privatifs et des espaces communs.

Le projet mise pleinement sur la circularité et l'écologie, des thèmes défendus par l'ensemble des (futurs) résidents.

L'aménagement de l'un des appartements en est un bon exemple : dans la salle de bains, non seulement les carrelages, les lavabos et les bidets ont été réutilisés, mais le meuble de la salle de bains a été fabriqué à partir de panneaux pleins provenant d’anciennes portes sanitaires.  Dans la cuisine, on retrouve du marbre provenant de la gare du Nord, ainsi que des poignées, des tables en acier inoxydable, un évier en céramique et une cloison en verre, tous issus du recyclage.

Les travaux de terrassement se déroulent comme prévu :  En exemple, le terrassement pour l’accès à un espace commun.  Un des défis était l'évacuation de la terre.  Pour réduire l'empreinte carbone, le choix s'est porté sur le transport via le canal, ce qui a considérablement permis de réduire le nombre de déplacements en camion.  Bientôt, la nature pourra s'emparer des cours intérieures aménagées, renforçant ainsi la biodiversité.

La façade du projet Ambassade a été conçue par Michel Polak.  Cet architecte a laissé son empreinte sur Bruxelles dans les années 1920 avec des réalisations telles que la Villa Empain, le Résidence Palace, les hôtels Atlante et le Plaza.  Les résidents ont  résolument choisi de redonner à cette pièce du patrimoine bruxellois sa gloire d'antan.

17/06/2022

Nous nous rendons aujourd’hui à Schaerbeek, où le projet Ambassade, lauréat be.exemplay 2018, touche à sa fin.

Dans le cadre de cet ambitieux projet d’habitat groupé, deux des cinq bâtiments en  intérieur d’îlot ont été démantelés.  Les trois autres bâtiments, dont l’ancienne ambassade d’Espagne, sont transformés en complexe d'habitation intergénérationnel comprenant des fonctions communes.

La réutilisation occupe une place centrale dans ce projet. Le reportage photo donne une bonne idée des efforts qui ont déjà été accomplis sur ce plan.

Les carrelages et installations sanitaires ont été soigneusement démontés, nettoyés et replacés dans les nouveaux appartements.

Les portes ont été décapées et réparées par l’entreprise Rova. Ensuite, les menuisiers de l'entreprise Jamar les ont coupées sur mesure, ont fabriqué  les ébrasements et les ont reposées. Les portes ont retrouvé un look moderne et leur place à l’Ambassade en conférant  une « âme » aux espaces et une ambiance chaleureuse.

La porte d’entrée du bâtiment avenue Eugène Demolders a également été entièrement rénovée,  et cela, dans un atelier local situé à Schaerbeek.

Les anciens appuis de fenêtre ont été nettoyés et réutilisés  comme seuils dans différents appartements.

Partout dans le complexe, on trouve des éléments qui ont été réutilisés. Le hublot d’une porte qui se trouve à présent dans une cloison en est également un exemple.

Et cette réutilisation ne se limite par ailleurs pas aux matériaux disponibles sur le site : l'azobé (une essence de bois particulièrement dure et durable) provenant de traverses d’Infrabel démontées a été réutilisé pour les châssis des fenêtres et pour les balcons.

Les premiers habitants du bâtiment côté rue ont déjà commencé à emménager, tandis que les travaux sur l’intérieur d'îlot et dans les espaces communs se poursuivent.

Nous pouvons conclure qu'en plus de ses nombreux atouts dont la gouvernance par exemple, Ambassade a une fonction exemplaire en termes de réutilisation et d'intégration dans l'économie circulaire.

14/12/2021

Aujourd’hui, nous allons jeter un coup d’œil au Projet Ambassade, lauréat be.exemplary 2018, à Schaerbeek.

Ce projet d’habitat groupé n’émane pas d’un promoteur immobilier, mais est participatif dans tout son processus de décision et de gestion.  Ainsi, les habitants s’approprient le projet, le respectent mieux et s’y identifient davantage.

Le projet se compose de logements intergénérationnels, de logements solidaires et de services. Ils sont conçus en vue d’être adaptables à différentes échelles et modulaires. Ils comportent divers espaces et jardins partagés. Les espaces partagés peuvent être ouverts au public et aux habitants du quartier.

Le chantier avance bien et les travaux de finition ont commencé : les murs sont enduits de chaux, les façades en intérieur d’ilôt seront recouvertes de panneaux  réutilisables, et les radiateurs originaux rénovés par Rova (société de « décapage » basée à Evere) seront prochainement remis en place. A l’exception d’un détail à finaliser, la façade à rue est à présent également rénovée et rend au bâtiment sa prestance  d'antan.

La date prévue pour la fin des travaux est fin février/début mars 2022.

HAUT