17/02/2022

Nous nous rendons à Molenbeek pour le projet Brunfaut, lauréat be.exemplary 2016, qui consiste en la transformation et la rénovation d'une tour résidentielle, apportant une valeur ajoutée en termes de confort, de surface, de typologies et d'espaces partagés.

Après le retard pris l'année dernière en raison de la pénurie de matières premières, les livraisons de bois reprennent progressivement leur rythme normal.   En effet, la rénovation de la tour Brunfaut vise à réintroduire l'utilisation du bois dans les logements sociaux et promeut par la même occasion la construction sèche.

A ce jour, les planchers CLT ont été installés jusqu'au 16ème étage inclus.  Le Cross Laminated Timber (CLT), ou bois lamellé croisé, est très robuste, et également appelé "le nouveau béton".

Ces sols sont toujours recouverts d'un revêtement provisoire pour permettre la finition à l’étage juste en-dessous.

Les caissons de façade en bois préfabriqués et les châssis de ces étages sont presque tous posés. Le revêtement en aluminium est en cours d'installation.

L'entrepreneur et les architectes se sont beaucoup concertés pour concevoir un plancher pont capable de supporter la charge des extensions sur la structure existante et il a également fallu faire preuve d'inventivité pour remédier à certaines pénuries de matériaux en en utilisant d'autres.

La fin des travaux est prévue pour décembre 2022.

Photos © F. Lichtle, R. Van Espen

30/06/2021

Direction Molenbeek et le projet Brunfaut qui porte pour rappel sur la restructuration et la rénovation complète d'une tour résidentielle en vue de créer une valeur ajoutée en termes de confort, superficie, typologies et espaces partagés.

En se renseignant sur l'état d'avancement du projet, nous constatons que de nombreux progrès ont été réalisés au cours de l'année écoulée.

Le projet est quasiment au 600 jours de chantier sur les 900 prévus.  Grâce à l’ingéniosité de l’entreprise générale et aux techniques de préfabrication de la construction sèche, notamment l’usage  de CLT (bois lamellé croisé) et de caissons de façades, le chantier avait pris début d’année une belle cadence avec un étage par semaine.

L’exosquelette a été placé jusqu’au 11° niveau, le CLT et les caissons de façades sont eux malheureusement quasiment arrêtés au 6°niveau.

En effet, les circonstances actuelles de pénuries de certains matériaux dont le bois (dû principalement aux conséquences du Covid sur le commerce mondial et aux politiques commerciales US) entraine depuis plusieurs semaines déjà un arrêt des travaux concernés.

On a bon espoir que les travaux reprennent au cours des prochains mois le rythme prévu.  La fin des travaux est actuellement prévue pour juin 2023.

Après les travaux, les résidents initiaux pourront réintégrer la tour rénovée.  L'ASBL La Rue tente d'informer et impliquer au mieux les résidents dans les travaux.

Photos: Lichtle@A229

HAUT